[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[Web Creator] [LMSOFT]
Moi avec
mon prince Mischkine
il est en né  en   Pologne
près de la frontière Lithuanienne

Bébé il a accompagné son père dans
la ville où ma mère est née   mais juste Juste avant
cette Photo     Mischkine s'était vraiment pris pour le prince
Mischkine   alors je lui ai dit qu'il n'était pas Russe mais Polonais
Même si par le passé nous dépendions du Grand et Saint Empire Russe

Dostoïesky était Russe et son prince aussi     mais je lui ai dit pas toi    enfin
 Mischkine        le passé est derrière nous   nous  sommes en France et nous sommes
en 2016   le Grand empire est mort en 1917  car Mischkine a mangé tous mes cachets contre
 l'épilepsie    même les bleus    les valiums    il n'avait jamais vu un sachet venant d'une pharmacie
Française  Donc Urgences vétérinaires   lavage d'estomac  perfusion hospitalisation mais heureusement
il est comme moi   il a refusé de se laisser abbattre   et s'en est sorti   grâce à Alex

Lorsque nous l'avons ramené de Pologne    il ne comprenait pas le Français    Les sons Français    pourtant je lui
ai expliqué  que c'était un objet sonore comme les autres       avec quelques fréquences en moins     certes     un filtre
      dans le spectre sonore de l'oreille Française  comme l'explique le docteur Tomatis dans son oreille électronique      alors nous
lui parlions en Polonais   mais maintenant il est bilingue    même trilingue    car mon épouse Veronika   lui parle aussi en Néerlandais 

je lui ai expliqué  que ce n'était pas grave       que c'était la langue de sa nouvelle maman    que c'était encore un autre objet sonore     et qu'il y
avait même des phonèmes Néerlandais      qui ressemblaient à des phonèmes Polonais   la preuve ta maman a appris le Polonais   mais il est plutôt
réticent à la  langue germanique     il préfère le Polonais    plus doux    plus chantant    il a mal vécu son  2ème jour en France car le 1er vétérinaire Français ne comprenait pas son passeport International       pourtant ce n'était pas un objet sonore     car tout était écrit en Polonais et en Anglais  donc il n'a pas voulu faire ses papiers Français

il a cru qu'il devait retourner en Pologne comme moi tout petit    il a eu peur    mais  heureusement j'ai rencontré Alex qui lui comprenait  l'Anglais   Alex lui a fait ses papiers     et surtout l'a sauvé de son inconscience épileptique       Depuis Alex Deturk est son meilleur pote     avec Youki    le chien de  Franck un copain      car c'est le premier chien  Français qu'il a rencontré         ils se sont compris tout de suite        et Youki lui a dit tu es vraiment beau comme samoyède      et Mischkine lui a dit merci        mais tu sais je n'y peux rien   toi aussi tu es beau     à nous deux nous faisons les touches du piano et ma maman est pianiste    tu vois      c'est une chance car j'adore ce qui chante     et puis il faut que je te dise aussi  que ce n'est pas de ma faute   mais mon père est champion de beauté de Lithuanie et de Pologne      mais moi je ne veux pas concourir       je suis comme mon nouveau Papa            je suis c'est déjà beaucoup   
je préfère être comme toi Youki    être dans la désapparaissance     mais faire des choses sérieuses   comme lorsque j'étais dans ma cabane au fond des bois    au milieu des arbres      tu vois Youki c'est comme ça qu'il faut vivre      même si nous habitons dans la ville       il faut être loin de leur tumulte de leur bruits qui nous disent tout
 ne dis rien Youki            écoute le monde
  
mais je ne pouvais plus communiquer avec ma petite soeur adorée      qui ne me comprenait plus    et comme elle aussi devait changer de langue      elle est devenue aphasique pendant un an
Depuis elle s'est rattrapée... je lisais beaucoup de livres pour bien apprendre le français      ma mère qui porte le nom de Kondracki (Kondracka en Polonais) venait d’une famille de la vieille noblesse de Lithuanie, elle est née près de Vilnius
Nous appartenions au grand duché de Lithuanie et nous étions de culture Polonaise, mais très vite Ivan le terrible est intervenu et nous sommes passés sous la domination du grand St empire russe, Boris Godounov, puis les Romanov     dès lors nous avions comme "patrons" tous les tsars qui se sont succédés et nos documents de famille furent écrits en Russe.
Notre blason est celui d’ostoja et d’ossoria
Ma mère est venue en France en 1930 avec mes grands-parents Lithuaniens      qui ont fui le régime soviétique      après la révolution de 1917          Je me souviens que mon Grand-Père Lithuanien voulait retourner revoir son pays
il a reçu une lettre oficielle lui disant que l'entrée du territoire Soviétique lui était désormais interdite... dur dur la révolution de 1917

  
aux dires de mes parents      lorsque j’étais enfant   J’étais plutôt un bon gars   gentil respectueux
un peu rêveur    et perturbé par des crises d’épilepsie

je travaillais bien à l’école    j’étais latiniste et germaniste
à l’âge de 8 ou 9 ans je voulais devenir artiste ou compositeur de musique   c'était très simple, je n'avais pas à choisir
je dessinais des partitions imaginaires pour des orchestres imaginaires du futur
mon père me dit alors d’accord mais tu dois être meilleur que Picasso ou Beethoven.
depuis mes 7 ans j’allais à l’école de musique       à l’école de dessin
j’apprenais à peindre sur une toile   à faire un tableau
plus jeune, mon frère et moi avions une préceptrice Weronika qui venait nous apprendre la poésie  dans notre langue maternelle le Polonais
je suis né en France mais j’étais de Nationalité Polonaise   mon père voulait retourner vivre en Pologne 
A 5 ans j’ai changé de langue car l'institutrice a conseillé à mes parents de ne parler que le Français    alors le Français est devenu ma langue principale
  
mais pour en revenir à ce que je disais   comme j'ai été naturalisé      la préfecture de Lille m'a demandé de prouver ma nationalité française    car j’étais né de parents étrangers       et que je n’étais pas un vrai français de souche
         
je ne comprenais pas ce que celà voulait dire        parfois il y a des expressions que je n'arrive pas à intégrer         Je suis resté 6 mois sans papier c'est un peu comme ma musique     ou ma peinture     elle n'a pas ses papiers      pourtant j'ai beaucoup de partitions     et j'ai beaucoup de tableaux  enfin heureusement comme pour Mischkine     on m'a redonné un passeport Français      et je suis fier de porter mon nom Polonais même si j'ai le blason de ma famille Kondracki ce n'est pas grave

mais le plus important c’est que j’ai été un enfant gâté     chouchouté par des parents étrangers     qui m’ont donné une éducation artistique globale     et que j’ai eu une enfance merveilleuse dans les années 50 et les années 60     c'était au siècle dernier
  
Mon père est né en Pologne dans la région de Katowice et vivait à Sosnowiec mais sa famille venait de lithuanie aussi       de Kaunas exactement    Kovno en Polonais
Il est venu en France pour des raisons économiques avec ses parents     avant la seconde guerre mondiale        mais eux sont retournés vivre en Pologne
Je n’ai pas connu mes grands-parents paternels sauf mon grand père      à de très rares occasions     lorsqu’il revenait en France pour chercher son fils   c’était un monsieur qui faisait de la politique   il me faisait un peu peur    il était toujours très bien habillé    avait son chapeau et fumait des cigarettes avec un fume cigarette

Il se réunissait avec mon père dans le salon et d’autres messieurs tous très bien habillés   parlaient de politique   de philosophie   de poésie     et ils écrivaient beaucoup    ils avaient de beaux stylos plume       je rêvais d'en avoir un
Je n’ai donc connu que mes parents et mes grands-parents lithuaniens
toute ma famille Lithuanienne est éclatée dans le monde    aux Etats-Unis     au Royaume Uni    une en Lithuanie      une autre en Pologne     une autre en URSS nous sommes la seule famille en France

Mon grand père Lithuanien m’avait fabriqué un Kankles, c’est un instrument à cordes  comme un cythare  accordé sur la gamme pentatonique et m’expliquait les mystères de la forêt       Ils parlaient des dieux Lithuaniens et de ses voyages sur le bâteau du Tsar    il était allé voir les femmes voilées en Turquie
Je me souviens qu’il m’avait dit qu’il avait rencontré son cousin compositeur Michal Kondracki avant la guerre      à Paris     et qu’il y avait beaucoup de musiciens dans la famille
Je me souviens que mon père jouait du Bugle     il disait que c’était un saxhorn et que c’était plus beau que la trompette      très petit il me prenait sur ses genoux et m’apprenait le solfège     mais je lui demandais toujours pourquoi il n'y avait pas d'autres notes entre le Do et le Do # sur le piano

en faisant un peu de place on pouvait mettre d'autres touches      d'une autre couleur par exemple    ça m'intriguait       car sur mon Kankles je pouvais accorder la première corde  en sol et la 2ème corde juste entre le sol et le sol # quand j'ai eu ma vraie cythare Viennoise     je l'ai fait
et puis je me souviens aussi qu'il me parlait de ses exploits à Narvik contre les Nazis    Ils avaient gagné la victoire de l'eau lourde contre les nazis
Mon père s'était engagé dans l'armée Polonaise en France    il était à St Cyr Coetquidan    Jan Kiepura  son voisin de palier à Sosnowiec en Pologne    et chanteur d'opéra   ténor    avait lui ausssi rejoint cette armée

Je me souviens que ma mère voulait que je devienne un grand couturier    mais mon père voulait que je devienne architecte d’intérieur
il était peintre mais surtout décorateur et il lui arrivait à la demande d’un curé de restaurer un tableau ancien     une fois il avait fait des lèvres très rouges à la vierge Marie pour embêter le curé     Il m’expliquait l’histoire des tableaux     Il avait appris la peinture avec des peintres Flamands      Plus tard il m’emmenait sur ses chantiers et j’apprenais avec lui aussi         la peinture à l’huile     j’étais fasciné par les plafonds du 17ème ou 18ème  siècle qu’il restaurait

Je me souviens des discussions animées entre mon père qui était communiste et mon grand père lithuanien ou ma mère      entre les rouges et les blancs
Très petit je me souviens des noms de Nicolas II    de Denikine    de Karl Marx de Engels    de Makno   de Bakounine
il chantait la maknovshina      avec sa voix de baryton      il était aussi chanteur amateur et chantait dans des opérettes avec ma mère

je me souviens de la construction du mur de Berlin et du 1er cosmonaute envoyé dans l’espace Youri Gagarine et du 1er homme qui a marché sur la lune Louis Amstrong
je me souviens que ma grand-mère Lithuanienne m’avait dit que ma grande tante Danseuse avait été tuée par les Bolcheviks car elle avait dansé devant le Tsar        J’étais fasciné par les petites danseuses que j’entrevoyais quand j’allais à mon cours de dessin à l’étage au dessus     et j’étais jaloux du pianiste qui les accompagnait      mais surtout je ne voulais pas qui leurs arrive quelque chose      j'avais le sentiment que je devais les protéger
A 11 ans j’ai eu ma première guitare électrique         J’ai appris à jouer tout seul à l’âge de 10 ans sur la guitare de mon frère qui est mon ainé de
8 ans       c’est avec lui que j’ai découvert le Rock       il m'a appris trois accords ça me suffisait        mais il était aussi très doué en Mathématiques   il avait fait maths élem et maths sup               il était dans le journal         et commençait sa carrière de professeur d’université

je me souviens que je devais suivre son exemple     je faisais tout mon possible mais je voulais être artiste   compositeur et poète    Je me souviens que j’allais dans sa chambre et je regardais toutes ses formules mathématiques sur son tableau noir     je trouvais que c’était de beaux signes et je m'interrogeais     je disais qu'on pouvait faire de la musique avec tous ces signes           que ce serait beau dans une partition
Je me souviens que ma mère écoutait souvent un programme musical à modulation de fréquences      de la musique classique     à la RTF l’après midi qui deviendra France musique       j'écoutais avec elle la grande musique        et avant qu’on ait la télévision dans les années 60     j’écoutais les pièces de théâtre radiophonique au poste de TSF

à 13 ans j’ai été naturalisé français      mais en 2003 et malgré mon statut de fonctionnaire       professeur d'arts plastiques pour gagner ma vie       car c'est très difficile de vivre de sa musique      ou de sa peinture    en général il faut faire partie des réseaux du star system de la musique contemporaine    ou de l'art du business des maisons de disques        des éditeurs               des agents...etc
La préfecture ne voulait pas renouveler mon passeport...

Au début de ma carrière dans les seventies tout le monde disait que ma musique n'était pas de la musique   car elle était répétitive et électroacoustique   même les grands spécialistes de la musique contemporaine    même les agents artistiques qui me disaient qu'ils avaient leur quota de compositeurs de musique contemporaine    peu importe la musique    
 
En Art c'était la même chose    personne ne comprenait mes installations dans le noir ou le pourquoi de mes bandes obliques   sauf en allemagne     c'est vrai

Bref Je suis un compositeur et artiste plasticien  Français     d'origine Polonaise et Lithuanienne      finalement il n'y a que Lucien Goethals compositeur et directeur artistique de l'Institut de psychoacoustique et de musique électronique de Gand en Belgique qui m'a dit que ma musique était de la musique et le compositeur José Berghmans
Je suis donc allé en Belgique car en France c'était impossible.
Quand à ma peinture il n'y a que Siegfried Einstein qui disait que ma peinture était de la peiture    mais je ne suis pas resté en Allemagne



  
La petite histoire qui dure depuis  le siècle dernier   ou   la biographie classique
French minimalist electronic avant-garde composer and visual artist, Patrick Dorobisz-Kondracki was born on the 25th of May 1955 in France. He lives with his wife : pianist  Veronika Dorobisz in Lille. (France)
He studied music, drawing and painting from an early age. While studying at the Academy of Fine Arts, after having studied and obtained a diploma in architecture, he started his first repetitive electro-acoustic music compositions and produced sound installations.In 1976 he successfully obtained his National Diploma in Fine Arts.
J'ai grandi n'est-ce-pas ?

Alex ma bien soigné
J'ai bien récupéré

mais je n'ai pas encore atteint ma taille adulte
si vous cliquez à droite vous le verrez
Et idem  si vous souhaitez des informations complémentaires sur la biographie de mon papa et ma taille

Composer Patrick Dorobisz - Computer music, Experimental Music, Minimalist music, electroacoustic, New contemporary music, minimal art, painting
Home       Biography        List          Cds        Video        TxT        Photos        Contact         Art Gallery       Press         events       
Patrick Dorobisz